La Hulpe Environnement vous souhaite une Bonne Année 2017



*******************************************************************************************************************
Non à la privatisation des forêts domaniales de Wallonie !

Le gouvernement wallon va-t-il liquider une partie de notre patrimoine naturel pour des motifs budgétaires ? La question peut se poser au regard du projet de décret voté ce lundi 5 décembre en commission parlementaire. Son adoption en pleinière ouvre notamment la possibilité de vendre les forêts domaniales à des propriétaires privés sans l’aval du Parlement wallon ! Les associations environnementales et représentantes de la fonction socio-récréative appellent le Parlement à maintenir les contrôles sur l’action du Gouvernement et à plus de transparence.

Déposée par 3 députés cdH et un député PS, la modification du Code forestier qui réglemente la gestion des forêts publiques en Wallonie, pourrait être adoptée par le Parlement wallon ce 21 décembre.

La première disposition proposée (modification de l’art. 114) permettrait au Gouvernement wallon de vendre des forêts domaniales en supprimant l’aval du Parlement wallon. Autrement dit, les forêts domaniales pourraient contribuer à l’ajustement du budget régional ! Concrètement, le projet ouvre la possibilité de vendre les forêts indivises. Sont potentiellement concernées, la forêt d’Anlier (7 040 ha), la forêt de Baudour (620 ha), la forêt de la Vecquée à Seraing et Neupré (670 ha) ou encore la forêt d’Herbeumont (1 600 ha)...

Le texte ouvre également les possibilités de vente des autres forêts domaniales à des groupements forestiers. Dans les deux cas, les forêts domaniales, gérées durablement et dans le souci de la multifonctionnalité, pourraient ainsi passer dans la main de gestionnaires soucieux de la seule rentabilité économique. 265 000 hectares de nature concernés ! La seconde disposition proposée (modification de l’art. 74) concerne l’ensemble des 265.000 hectares de forêts publiques (domaniales et communales). Ce qui est proposé ? La possibilité de vendre anticipativement du bois via des droits sur des coupes futures de forêts. Quel en est le réel avantage, le système a-t-il déjà fait ses preuves ailleurs ?

L’objectif n’est-il pas de générer des liquidités immédiates pour les propriétaires publics au détriment d’une gestion durable de la forêt ? Autant de questions laissées sans réponse !

Comment agir?

Lien vers le groupe facebook


*******************************************************************************************************************
Avis d'urbanisme 2015-155 - LIXON s.a. - avenue des Rossignols

Le bien est situé en aire de la Corniche, du Chemin Long, du Bois d’Hennessy et du Grand Étang du Règlement communal d’urbanisme et déroge à ses prescriptions en ce qui concerne :

- Les toitures ne sont pas à versant (toitures plates) ;
- Les nouveaux volumes ne tiennent pas compte de l’existence des bâtiments contigus, de leur mode d’implantation et de leur gabarit ;
- Les façades de tout volume qui ne sont pas implantées sur une limite parcellaire ont un recul inférieur à 20m par rapport à la limite arrière de la parcelle ;
- La superficie au sol d’un volume secondaire dépasse 40m² ;
- Les volumes à construire et les toitures ne s’inspirent pas des réalisations traditionnelles ;
- La hauteur sous corniche est partiellement supérieure à 7m ;
- Le garage n’est pas situé de plain-pied avec le domaine public de la voirie (garage en sous-sol) ;
- La superficie au sol occupée par les constructions dépasse 20% de la surface de la parcelle (30,31% en tenant compte du sous-sol et de la rampe) ;
- Les constructions en sous-sol s’étendent en dehors de l’emprise des constructions existant hors sol (entre les villas et en façade arrière) ;
- la rampe d’accès au sous-sol présente dans sa partie centrale une portion à plus de 10% (15%).

Les réclamations et observations écrites sont à adresser au Collège communal, rue des Combattants 59 à 1310 La Hulpe, au plus tard pour le 16 décembre 2016, jour où seront entendus ceux qui le désirent entre 11 et 12 heures au service Cadre de Vie de la maison communale.

Le dossier peut être consulté
- au service Cadre de Vie tous les jours ouvrables (vendredi excepté) de 9h00 à 12h00 du 1er décembre 2016 au 16 décembre 2016
- au service Population le mardi 6 décembre 2016 de 16h30 à 19h00
- uniquement sur rendez-vous pris au plus tard 24 heures à l’avance auprès du Service Cadre de Vie (02/634 30 85 – 02/634 30 77) le mardi 6 décembre 2016 de 19h00 à 20h00

Des explications techniques seront fournies le mardi 6 décembre 2016 de 9h00 à 12h00 au service Cadre de Vie.



*******************************************************************************************************************
Pétition pour la protection de la colonie d'hirondelles et de ses nids sur le bâtiment des anciennes papeteries/Atenor à La Hulpe

Une des dernières colonies importantes d’hirondelles de fenêtre (Delichon urbicum) de La Hulpe est présente sur le site des anciennes papeteries où elles nichent sous les corniches d’un des bâtiments destinés à être démoli. Une demande de permis a été introduite par le promoteur pour, entre autres, la destruction de ce bâtiment....et le Collège communal devrait remettre un avis d'ici peu.



Lien vers la pétition

Lien vers l'article de la Dernière Heure du 16 Novembre 2016


*******************************************************************************************************************
ATTENTION Annulé et reporté à 2017 - Ciné-débat: Palme - une huile qui fait tâche : Projection du film de Green de Patrick Rouxel - Conférence sur les impacts de l'huile de palme - astuces pour s'en passer - débat

Green est le titre du film de Patrick Rouxel, titre donné en la mémoire de cette femelle orang-outan, chassée de son territoire afin de massacrer les arbres qui lui servaient de lieu de vie.

Green est une femelle orang-outan mourante qui a été amené dans un refuge à Bornéo. A travers elle, et ses derniers instants de vie, le réalisateur de Green, Patrick Rouxel, montre les ravages que subit la forêt indonésienne .

Entrée libre